Category: Le Rôtillon

Un vrai bottier dans notre quartier

La chaussure sur mesure fait par un cordonnier bottier c’est la classe mais pour en trouver il faut chercher loin… au fait pas si loin. Nous avons le bonheur d’annoncer qu’une de ces perles rarissimes vins de s’installer dans notre quartier. Il mérite tout notre encouragement. L’inauguration officielle aura lieu le 24 Octobre 2014, à la veille de la Saint Crépin, patron des cordonnier et travailleurs du cuir. Cela fera au jour près onze ans après l’inauguration de notre musée.

Pour en savoir plus voici le blog de Guillaume Deuzet.

Il n’y a pas que notre musée qui fait peau neuve

Toute la rue du Rôtillon est enfin débarrassée de graffitis et tags accumulés durant deux ou trois décennies par couches successives. C’est la touche finale de l’aménagement des rues du quartier et met fin à une ambiance de gangs qui n’ont jamais existé dans ce quartier. Les pessimistes se préparent déjà a parier sur l’apparition des premières inscriptions d’immatures qui tiennent a marquer un territoire qui n’est pas le leur. Quand à nous, nous savourons ce moment de silence des murs de notre quartier en espérant que cela dure. Eh oui, l’éspoir fait vivre :/

 

 

Deux nouveaux noms de rues au Rôtillon

Une petite festivité sera organisée ce vendredi 20 Juin pour inaugurer l’achèvement du projet Rôtillon. Le quartier entièrement pavé à neuf à fière allure. Du coup on fait le grand ménage dans la partie préservée du quartier. Les façades bariolées de graffitis et de tags reçoivent une bonne couche de peinture fraiche et nous venons juste de terminer notre projet de remise an valeur du musée. Pour l’accasion nous allons bien entendu ouvrir nos portes au public, mais aussi monter un stand dans la rue du Flon. Ce stand sera dédié à la tannerie, ancien fleuron manufacturier de ce quartier. A notre grande joie deux nouveaux toponymes s’ajoutent aux noms de nos ruelles et passages faisant hommage au passé des « cuireux du Rôtillon ».

Le Rôtillon, notre quartier

Par rapport au passé de ce quartier l’emplacement du musée de la chaussure ne pouvait être mieux choisi. Nous sommes dans un ancien quartier de tanneurs et de professionnels du cuir.

300 ans d’évolution du quartier du Rôtillon

Par rapport au passé de ce quartier l’emplacement du musée de la chaussure ne pouvait être mieux choisi. Nous sommes dans un ancien quartier de tanneurs et de professionnels du cuir. Les tanneries ont disparues depuis plus d’un siècle comme le Flon, la rivière qui les alimentait en eau. Le destin de ce cours d’eau est partagé par nombreuses autres rivières traversant des villes, en particulier avec la Bièvre à Paris. Ces deux cours d’eau partagent un destin commun. Longtemps la rivière des tanneurs elles seront comblées au 19e siècle sonnant ainsi le glas de l’industrie à leurs abords. Les rivières se sont transformées en rues. Plus tard leurs eaux seront déviées an amont. Depuis elles servent principalement d’égout et à l’évacuation des eaux de pluie.
Le plan ci-dessous nous montre la densité des professionnels du cuir par le passé. Aujourd’hui les seuls ateliers ou on travaille le cuir se trouvent dans notre musée, petit monument au passé manufacturier de ce quartier de résidents, de commerces et de bureaux.

Rotillon profession FR

Le pavement du Rôtillon

Le projet d’assainissement du quartier du Rôtillon comprend aussi le pavage complet des ruelles, ce qui nous arrange bien en considérant que nous aussi on veut faire peau neuve. Le travail pénible des paveurs de rue se fait entendre par les cliquetis des marteaux qui résonnent comme une petite musique. Ceci durera des mois. Qu’il pleut ou que le soleil brille, chaque jour ils avancent de quelques mètres.